samedi 19 juin 2021
  • Un service Unique

    De l’obtention du crédit jusqu’à son utilisation, MonPret-Immo apporte aux clients un service intégral qui dépasse largement le strict cadre comptable. Après la phase de négociation, MonPret-Immo assure la mise en place du crédit, est présent chaque fois qu’un suivi est nécessaire, propose des services ultérieurs pour répondre aux nouvelles demandes des emprunteurs. Ce service unique en son genre repose sur l’accompagnement des clients par un conseiller personnel MonPret-Immo pendant toute la durée de leur prêt.
  • La TRANQUILITE

    Avec Monpret-Immo, vous pouvez envisager de devenir propriétaire sereinement, en étant sûr que vos intérêts seront parfaitement défendus. Notre démarche d’information permanente sur les environnements bancaire, fiscal, juridique et immobilier est essentielle pour coller au plus près de l’actualité et vous assister dans la complexité de la société moderne.
  • Negociation de pret immobilier

    MonPret-Immo recherche les meilleurs taux pour ses clients. Grace à son partenariat avec 97 banques et établissements financiers, MonPret-Immo propose des solutions particulièrement négociées au mieux de leur intérêt, reposant sur la connaissance en temps réel des meilleures offres disponibles. C’est là le sens et le cœur de son métier
  • Le choix des formules de prets immobiliers

    MonPret-Immo négocie chaque jour pour vous les taux les plus bas ! En effet, Notre centrale de négociation traite d’importants volumes de transactions auprès de plus de 97 grandes banques européennes
  • L'ecoute

    L’ECOUTE : Monpret-Immo répond à toutes vos interrogations, en gardant toujours présent votre objectif : devenir propriétaire dans les meilleures conditions. Le CONSEIL : Monpret-Immo vous informe sur les différents types de prêts, sur les combinaisons possibles, sur l'état du marché financier et immobilier, sur l'évolution des cours comme des pratiques. L expertise des conseillers Monpret-Immo est un atout majeur pour vous. Ils savent avancer dans le maquis des taux, réglementations, durée, mensualités,….
  • La disponibilité

    Une ouverture 6 jours sur 7, de 9 heures à 20 heures……A travers un réseau de proximité unique, MonPret-Immo accompagne ses clients là ou ils vivent, tout au long de leur crédit, en tenant compte le plus possible de leur mode de vie
  • Connaissance

    MonPret-Immo vous informe sur les différents types de prêts, sur les combinaisons possibles, sur l'état du marché financier et immobilier, sur l'évolution des cours comme des pratiques. L expertise des conseillers MonPret-Immo est un atout majeur pour vous. Ils savent avancer dans le maquis des taux, réglementations, durée, mensualités,….
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Courtier en prets immobiliers spécialiste du Luxembourg et des frontaliers

Pourquoi les prix de l'immobilier augmentent au Luxembourg ?

Les experts pensent qu'une hausse des prix de 16,7 % des logements en 2020 serait une anomalie. Ils espèrent que dans un futur proche, l'évolution des prix de l'immobilier reviendra à la normale (entre 2 à 4 % par an). Au Luxembourg on ne parle pas de bulle immobilière car il ne s'agit pas d'une surproduction de logements, comme c'est le cas dans d'autres nations, mais plutôt d'une offre qui ne suit pas toujours l'évolution démographique. Deux facteurs ralentissent l'évolution, les riverains voient d'un "mauvais oeil" des projets de constructions proches de chez eux et les procédures, la spéculation, sont d'une grande lenteur. Le Luxembourg serait aujourd'hui, mieux connu des investisseurs étrangers, la majorité d'entre eux habiteraient au Grand-Duché et les propriétaires-bailleurs-investisseurs se félicitent de cette augmentation. Des mesures devraient être mises en place pour contribuer à la création de plus de logements. L'ouverture d'un périmètre, comme proposé par le CSV, est une mesure qui demande réflexion car elle comporterait des risques. Il y a effectivement des risques d'agrandir uniquement le terrain à construire qui est retenu. Il conviendrait peut-être mieux de d'abord mobiliser les terrains déjà présents à l'intérieur du périmètre. La réflexion demande a être poussée un peu plus manifestement. A suivre donc...

26/04/2021

La commune de Saeul innove avec son projet Solar Community Schwebach

La commune de Saeul située à l'ouest du Grand Duché, vient de présenter son projet Solar Community Schwebach. Projet ambitieux qui porte l'écologie à travers la création d'un lotissement de seize maisons à énergie positive en pleine nature et proche des centres d'activités. A 15 minutes de Mersch, 20 minutes d'Ettelbruck et d'Arlon, 30 minutes de Luxembourg ville, le projet est intéressant et devrait séduire un large public, notamment les amoureux de la nature. D'un concept moderne et innovant, le lotissement privilégiera les piétons et se présentera comme un quartier sans voiture. Des parkings seront accessibles à 100 mètres des maisons et la commune a été attentive à ce que les transports en commun soient également proches. La production solaire fera partie de ce beau projet. Elle assurera une couverture directe jusqu'à 80 % de la consommation énergétique du lotissement. Des installations photovoltaïques se trouveront sur chaque maison qui sera  également équipée d'une pompe à chaleur géothermique en vue de produire de la chaleur et de l'eau chaude. Ces maisons innovantes et écologiques seront vendues entre 780 000 euros et 1 150 000 euros, pour une superficie allant de 130 à 225 mètres carrés.

23/04/2021

Pas de crise pour le crédit immobilier

Le crédit immobilier ne semble pas impacté par la crise. En effet, en octobre 2020 les banques ont encore répondu de nombreuses demandes d’emprunts, quasi autant qu’en 2019, sachant que cette année là était déjà une année record avec 11,17 milliards d’euros de crédits immobiliers accordés au Grand-Duché. Pour les seuls trois premiers trimestres, déjà 8,7 milliards d’euros de prêts immobiliers ont été acceptés, soit à titre de comparaison autant que la totalité de 2017. Particuliers et promoteurs continuent de souscrire des emprunts pour finaliser des opérations d’achat ou de construction de logements, rien qu’en octobre 835 millions d’euros ont été octroyés. En octobre 2020 un peu plus de 289 millions accordés à taux variable à des ménages contre 546 millions à taux fixe, soit 866 millions en quatre semaines, ce qui est de bon augure pour le secteur du bâtiment. Les taux d’intérêt dans ces deux catégories ont légèrement baissé sur le mois d’octobre : 1,27% en taux fixe et 1,35% en taux variable. Les nouvelles règles qui entrent en vigueur au 1er janvier expliquent en partie cette attractivité bancaire, les ménages ne pouvant plus s’endetter sans limite pour un bien immobilier. A compter du 1er janvier 2021, les banques ont été invitées à revoir le plafond accordé à leurs clients en matière de prêts immobiliers. De nouvelles barrières ont été posées en fonction de la nature de l’investisseur. Les crédits seront limités par rapport à la valeur du bien acheté. Le péril étant de voir nombre de ses débiteurs de ne plus pouvoir honorer leurs dettes. Les propriétaires désirant changer de résidence principale ne pourront pas emprunter un montant supérieur à 90% du prix de leur nouveau logement et les clients souhaitant faire du locatif seront limités à 80%. Seuls les primo-accédants auront la possibilité d’emprunter 100% de la valeur du bien.

17/12/2020

Le prix des logements toujours en augmentation malgré la crise sanitaire

La dernière hausse des prix immobilier est une surprise annonce l'Observatoire de l'Habitat. Le marché Luxembourgeois résiste. Une étude récente conjointe du Statec et de l'Observatoire de l'Habitation confirme que le prix des logements a augmenté de 16,7 % entre le 4ème trimestre 2019 et celui de 2020. Les logements anciens auraient le vent en poupe, en effet, on constate une augmentation de +19,7 % pour les maisons anciennes et de +15,8 % pour les appartements anciens. Notons toutefois que ces hausses ne sont pas régulières et qu'il ne s'agit là de rien de nouveau. Cette remontée s'inscrit dans une tendance depuis 2010 avec des augmentations de l'ordre de 4,5 à 5 % par an et depuis 2018 on constate une nette accélération. Il y a bien eu une baisse de transactions pendant le confinement mais le rythme d'avant la crise a bien repris. Une demande toujours aussi forte, confirme bien que le marché de l'immobilier luxembourgeois résiste à la crise. Les prix s'envolent également et l'Observatoire de l'Habitat attribue cela à trois facteurs : - Une demande très élevée comparée aux biens disponibles. Sur le marché luxembourgeois cela reste une constante. Le nombre de construction de logements par an n'a pas vraiment évolué depuis les années 2000. - Un accroissement de l'attrait pour l'investissement locatif. Il est lié aux perspectives de défiscalisation et à une certaine instabilité des investissements sur le commerce et les bureaux en cette période de pandémie. - Un changement de réglementation. Il impacte l'avantage fiscal des investisseurs au 1er janvier 2021 et pourrait bien les avoir incités à évoluer dans leur investissement. C'est un changement qui n'est pas intervenu tout seul puisque, en même temps, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) a publié de nouvelles recommandations concernant l'octroi de crédit. Une augmentation continue des prix : Les prix sont toujours en augmentation précise l'Observatoire de l'Habitat. L'organisme s'attend même à ce que les prix continuent de grimper, mais pas au rythme du 4ème semestre 2020. Le souhait serait d'avoir une décélération de la hausse des prix afin de revenir vers une hausse plus équilibrée (2,5 à 3 % par an). La baisse des prix quant-à elle ne serait pas souhaitable pour l'économie et les propriétaires du pays. Acheter au Luxembourg n'est plus à la portée de tout le monde : Effectivement, malgré des salaires plus élevés au Luxembourg qu'ailleurs en Grande Région, après 10 ans de hausse des prix de l'immobilier, acheter un bien aujourd'hui n'est plus à la portée de tout le monde. La bulle pourrait-elle éclater ? D'après l'Observatoire de l'Habitat, une crise du marché immobilier ne pourrait survenir que dans deux cas de figure : Une crise économique majeure ou bien des chocs asymétriques qui impacteraient plus le Luxembourg que les autres pays et qui réduiraient l'attractivité luxembourgeoise.

16/04/2021

BHNS, le superbus transfrontalier

François Bausch, ministre de la mobilité et des travaux publics, et Georges Mischo, bourgmestre d’Esch, ont présenté mercredi le concept d’un BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) reliant la haute vallée de l’Alzette à la gare CFL d’Esch et au futur tram rapide prévu pour 2028. La population pourrait, en effet, compter autant de résidents dans la haute vallée de l’Alzette que la ville d’Esch. Ce BHNS ferait la navette entre les pôles d’échanges de Micheville, le P&R d’Audun-le-tiche, le quartier « lentille terre rouge », la gare CFL d’Esch, les friches d’Esch-Schifflange avec leur arrêt du Tram rapide. Les autorités ont préféré la mise en place du BHNS que de miser sur le renforcement de la navette ferroviaire amenée à disparaitre. Ces 60 trains quotidiens ne transportant en moyenne qu’une dizaine de passagers. La ponctualité de ce BHNS sera garantie par une voie dédiée à travers le quartier des friches d’Esch-Schifflange, par un apaisement du trafic devant la gare d’Esch et par une voie dédiée empruntant l’assise de l’actuelle navette ferroviaire jusqu’à Audun. Une cadence de 5 minutes, couplée à cette ponctualité, garantira une connexion avec tous les trains en gare d’Esch, ainsi que tous les trams partant pour les friches d’Esch-Schifflange. Le ministre et le bourgmestre ont confirmé qu’ils voyaient ce projet comme « une offre de mobilité multimodale particulièrement attractive et comme une condition nécessaire au développement urbanistique des deux côtés de la frontière, voire de l’émergence d’une véritable agglomération transfrontalière ». Le calendrier de la mise en œuvre du BHNS dépendra des pourparlers que le ministre François Bausch entamera avec les responsables politiques français.

10/11/2020